L'affaire Dreyfus 1ère

3 min

23

Ressource publique, aucune restriction d'accessibilité.

Contexte tendu et favorable à l'émergence d'una affaire d'opinion : défaite de la France face à la Prusse qui annexe l'Alsace et la Lorainne.

Très forte valorisation de l'armée qui doit prendre sa revanche = armée intouchable, sacré.

A ce moment, c'est la mise en place des lois scolaires => âge d'or de la presse écrite.

Les Dreyfus : famille juive aisée vivant à Paris car ils ont quitté l'Alsace. 

Le bordereau est trouvé à l'Ambassade d'Allemagne avec des infomartions militaires => l'enquête est baclée et l'armée qui est antisémite provoque l'arrestation et la condamantion d'un capitaine juif : Alfred Dreyfus. Il est condamné au dégradement et au bagne. Il est arrêté le 13 octobre 1894.

A chaque étape de l'affaire, la presse à joué un rôle important : La Libre Parole (journal d'extrême droite et antisémite) révèle pour la première fois l'affaire. 

Le frère d'Alfred Dreyfus accuse le vrai coupable dans le Figaro. 

Rôle moteur de la presse d'opinion antisémite dans l'affaire Dreyfus :

> Les relents de l'anntijudaïsme médiéval :

Juif = 1er peuple monthéiste ; accusé d'être le peuple déicide = responsable de la mort de Jésus. La diaspora juive : en 70 après J.C les romains virent les juifs de la Palestine, ils n'ont plus de pays. 

> L'antisémitisme économique et social :

Juif = associé au capitalisme/anticapitalisme mais toujours internationaliste et cosmopolite = idée que les juifs n'ont pas de pays et qu'ils sont prêts à trahir le pays qui les héberge pour leurs propres intérêts. 

> L'antisémitisme racial :

Forme contemporaine de l'antisémitisme issue d'interprétations idéologiquement orientées de découvertes scientifiques fondamentales. 

Exemple : le darwinisme : théorie de l'évolution par la séléction naturelle et la lutte pour l'existence => sa théorie est dévoyée pour justifier la haine envers les juifs. 

Drumont (fondateur de la Libre Parole) utilise le principe d'explication complotiste de l'actualité => idéologie des complotistes conditionne leur façon de présenter l'information selon des recettes mises en place et toujours utilisées aujourd'hui : - Les grandes idées : la vérité est selon eux fausse, des puissance occultes manipulent le monde. 

                                                                                                                                                                                - Les moyens : démonstrations fondées sur des preuves qui sont manipulées (sorties de leur contexte), confusion entre corrélation et causalité. 

La Libre Parole :

Entrefilet du 29 octobre 1894 : 1ère apparition de l'affaire Dreyfus : l'entrefilet est complotiste, il met la pression sur l'armée. 

1 novembre 1894 : Article de Une, insistant sur la judéité de l'accusé, théorie du complot Juif. 

Le journal fait pression sur le ministre de la guerre => accusé d'être à la solde des juifs, subit une perssion médiatique, sujet à de la diffamation, sa réputation et son poste sont en jeu => il cède face à la pression antisémite et affirme sans preuve dans la presse la culpabilité de Dreyfus = viol de la présomption d'innocence. 

Au départ, l'opinion est quasi unanime => tous contre Dreyfus. Jean Jaurès publie un article antisémite contre Dreyfus dans le Petit Troyen. 

Le problème de l'affaire Dreyfus est : les opinions sont présentés comme des vérités.

Le pavé dans la mare : Zola et J'accuse dans l'Aurore.

1) Zola dans J'accuse :

- Connu en tant que journaliste et romancier : Germinale ...

- Plutôt socialiste et humaniste.

- Maitre d'oeuvre du naturalisme.

- Il a beaucoup à perdre en écrivant cet article. 

- A beaucoup écrit dans le Figaro. 

2) J'accuse :

- 1 seul titre sur la Une.

- Publié dans l'Aurore.

Récit de l'affaire Dreyfus + relèvement des fautes de l'armée.

- Anaphore : J'accuse. 

3) Les conséquences, Zola après J'accuse + impact :

- Zola trainé en justice.

- Condamné à 1an de prison + 3000 francs d'amende.

- S'exile en Angletterre. 

Un rééquilibrage de la presse et de l'opinion s'opère à partir de 1898 :

Après J'accuse => baisse des journaux antidreyfusards mais restent en majorité.

Le Figaro est d'abord dreyfusard => perte de lecteur => devient antidreyfusard pour des raisons économiques.

Il existe 2 camps : - Les dreyfusards : défendent l'innocence, la justice, la vérité, les droits de l'Homme.

- Les antidreyfusards : souvent antisémites qui défendent le caractère sacré de l'armée qui sont généralement nationalistes, qui défendent la France et la raison d'Etat.

La raison d'Etat = pour préserver l'intégrité d'un pays, on peut être amené à commetre des choses illégales.

Dreyfus à été rejugé 9 septembre 1899 et à nouveau condamné à 10 ans de prison. Il est finalement gracié par le président de la République. 

Son innocence est finalement reconnu en 1906 et il réintègre l'armée. 

Vous devez être membre de la communauté pour pouvoir rédiger un commentaire

Louise Vernier
Publié par :
Louise Vernier

Rattachée à aucune école

Domaine d'étude non spécifié

France

Ressources

29 Documents

2 QCM

0 Flashcards

Description

Conseils, astuces et entraide pour le bac 2021

Centres d'intérêt

enseignement

Publié le 12/2/2020

Emplacement:

communauté Pluum

Première

Description :  

L'affaire Dreyfus : combat entre 2 systèmes de valeur menés par voie de presse et justice.

Centre(s) d'intérêt(s)

enseignement

Vous devez être membre de la communauté pour pouvoir rédiger un commentaire